Recours contre tiers et point de départ du délai de prescription (05 mars 2013)

Partager

Civ.3e, 13 février 2013, pourvoi N°11-28810

Les faits

Une maison est gravement endommagée par un incendie provoqué, selon diverses expertises, par un défaut d’installation de la cheminée remontant à sa construction dix ans auparavant. Après avoir indemnisé le sinistre, l’assureur MRH des propriétaires (La Matmut) se retourne contre le constructeur de la maison pour être remboursé, lequel appelle son assureur (l’AMC) en garantie. Face au refus de garantie de ce dernier, le constructeur saisit le juge.

La décision

La cour d’appel rejette l’action du constructeur contre son assureur pour cause de prescription, retenant que « la désignation d’un expert » avait été « le dernier acte interruptif de la prescription » et qu’elle était intervenue plus deux ans avant son action en justice.

La Cour de cassation censure l’arrêt, reprochant aux juges de s’être fondé sur la désignation d’un expert pour interrompre le délai de prescription et non au jour où « le tiers (la Matmut) a exercé une action en justice contre l’assuré (le constructeur) ou a été indemnisé par ce dernier ».

Le commentaire

Cet arrêt est un rappel au principe posé par l’article L 114-1 du code des assurances, selon lequel lorsque « l’action de l’assuré (ici le constructeur) contre l’assureur a pour cause le recours d’un tiers (ici la Matmut), le délai de prescription court à partir du jour où ce tiers a exercé une action en justice contre l’assuré ou a été indemnisé par ce dernier ». La réalisation du premier des deux événements fait courir la prescription (Civ.1e, 11 juin 2003, RGDA 2003). Il existe des causes d’interruption de droit commun (article 2244 du code civil) : citation en justice (même en référé), saisie, etc. et des causes propres à l’assurance, tels le règlement de l’indemnité et la désignation d’un expert, amiable ou judiciaire, qu’elle émane de l’assuré ou de l’assureur.

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Marie-Eve Saint-Cierge Lovy, Apicil 2023

Apicil

Directrice de la relation client groupe

Julien Remy, MIP 2021

Julien Remy, MIP 2021

Mutuelle de l’Industrie du Pétrole

Directeur général adjoint

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

36 - CHATEAUROUX

Souscription d'un accord-cadre relatif aux assurances Dommage-Ouvrage, Tous Risques Chantier et Constructeur Non Réalisateur.

DATE DE REPONSE 01/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS