Prescription biennale : Cause d'interruption non retenue

Civ. 2e, 21 octobre 2010, pourvoi n° 10-10234
Partager

Les faits

Une société, qui avait souscrit un contrat de complémentaire de retraite pour son gérant auprès d'Allianz vie, constate que plusieurs versements effectués dans les mains d'un agent général de l'assureur n'avaient pas été pris en compte par Allianz. Après avoir demandé en vain (par lettre recommandée) la réintégration des sommes, la société demande au juge de constater les versements non comptabilisés et de prononcer la résiliation du contrat.

La décision

Par un arrêt du 20 octobre 2010, la cour d'appel de Grenoble déclare l'action prescrite. Pour les juges, l'action visant à « voir prendre en compte des versements non comptabilisés par l'assureur dérive du contrat d'assurance, elle doit donc être soumise au délai de prescription biennale prévu par l'article L 114-1 du code des assurances ». La Cour de cassation approuve cette décision.

Commentaires

L'article L 114-1 du code des assurances prévoit que l'interruption de la prescription biennale peut résulter de l'envoi d'une lettre recommandée par l'assuré à l'assureur en ce qui concerne le règlement d'une indemnité. Dans cette affaire, la société (l'assuré) plaide l'interruption de la prescription par l'envoi d'une lettre recommandée demandant à l'assureur de prendre en compte les versements effectués dans les mains de l'agent. Mais cet argument n'est pas entendu par la Cour de cassation qui relève que « le litige ne concernait ni le paiement d'une prime ni celui d'une indemnité ». Par conséquent, la lettre en question n'est pas un acte interruptif de prescription.

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'AFFAIRES GRANDS COMPTES (H/F)

La Mutuelle Générale - 06/01/2023 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS